27 commentaires sur « Return to innocence »

  1. Coucou Fleur, je viens de lire ce que tu dis des mouches, la mutation est generale, beaucoup se passe en invisible aussi…….Beaucoup d\’êtres sont conscients et agissent de differentes façons, comme toi j\’ai l\’espoir aussi d\’un changement positif…….
    Je t\’embrasse Fleur…bisous tendres   Yliora

  2. *********** Kikou Fleur************
                      ************
        Je viens déposer une Bûche pour
      réchauffer et  entretenir notre Amitié.
        Te souhaite une agréable semaine.
                              (
                            )   (
                         )          )
                          (        )
                        (=====)
                           *JP*
                   *KISS*BISOUS*
                    " Le Bûcheron"

  3. coucou ma belle juste un rapide passage pour te laisser mon amitié , prendrais plus de temps la prochaine fois bisous

  4. Coucou ma petite Fleur,
     
    Pourrais tu faire passer le lien suivant stpl…. d\’avance merci et bonne journée
     
     NON a L\’EUTHANASIEsi vous trouvez ce projet de loi intolérableje vous invite à l\’adresse ci-dessoushttp://www.cfabas.fr/petition/php/Signataires.php
    Merci d\’être nombreux à signez tout comme moi
     
    (¯`v´¯)    `·¸.·´    BISOUS,      ´¸.·´¨) ¸.·*¨)      (¸.·´ (¸.·´ .·´¸  ♥ océane ♥ ¸.·´¯`· et poutoux de Laika ma louve xxx

  5. **** Hola bonita!!!!! Tres chouette choix de video…ca rends nostalgique quand meme…jespere que tu es heureuse en ce moment et que ton jardin interieur est plein de belles pensees…:-))) Bisous***

  6. Joli choix de vidéo Fleur Poétique …Ah si nous pouvions refaire le chemin à l\’envers …Ceci dit, je ne sais pas si je n\’illuminerais pas certaines chose lol !Je te fais un gros bisous il fait beau non ? En profites tu ? A bientôt ! <°)))><

  7. oui , j\’ai vu une grosse partie est complètement réelle, nous allons droit à la destruction, j\’ai vu ,et c\’est pour celà que je me bats tant, ne pas croire que c\’est gai de voir et vivre avant les autres les choses,c\’est urgent m^me, une eptite chose simple que vous aurez tous remarquer les mouches quand elle nous touchent ca pique et bien c\’est leur salive, elle ont un taux d\’acidité hors normes, les insectes etc sont occupés de mutés quand viendra de l\’être humain bises fleur .tout n\’est pas dit,des fois vu la réaction déjà de certains pour des choses toute simples de la vie en font une guerre, etc,si vous saviez tout que feriez vous

  8. Je suis passée par le blog de Storm. La vidéo est magnifique et cette chanson est une de mes préférées. Bonne continuation. Inji

  9. d\’abord ne jamais juger, puis toujours sourire, avoir un coeur pleins pleins d\’amour, pour qui que se soit  voilà unenorme principe de fleur sourire enormes bisous

  10. Je dois dire qe je me suis rendu sur un lien, proposé dans les commentaires, qui m\’a surpris. Bof ! Le commentaire sur l\’ivresse m\’a semblé peu argumenté, ou plutôt à sens unique, et même s\’il est indéniable que certaines oeuvres ont été créées sous l\’emprise alcoolique "dites-vous contrôlée", je persiste à penser qu\’il est d\’autres méthodes pour atteindre à la vacuité et la combler sans artifices dans une rencontre avec soi dont il faut avoir le courage.
    Pierre

  11. Tu es très gentille de venir ainsi me visiter et me laisser de si beaux mots.
    Avec toi, j\’ai toujours eu de bonnes expériences et je me félicite de t\’avoir Fleur
    parmi mes amies fidèles.
    Je t\’embrasse,
    Humus

  12. merci fleur …si tout le monde etait aussi gentille que toi ….
    on viverais en paix ici …..
    mais bon on ne peut pas en vouloir a ceux qui ne savent pas rire…..
    @ bientot bisouxxxxx@mitié
    karine

  13. desole le comm si dessous n est pas de moi
    mais de marc chalombre qui as pris tout mes billets et mais des comms partout !!!
    merci pour cette generosité mais je ne bois pas moi lol
    douce journee biisoux
    karine la vrai

  14. Bonjour toi !
     
    La première chose qui rend l\’ivresse si fascinante à mes yeux, c\’est la coexistence d\’un manque total de contrôle de soi et d\’une conscience apparemmentextrêmement accrue. Comme si l\’individu ivre et l\’individu qui se voit ivre étaient tout à fait distincts. Le deuxième ne prend jamais complètement le dessus, mais il est bel et bien là ; et parce qu\’il n\’apparait que par éclairs fugaces, il garde une parfaite indépendance. La conscience reste intacte, elle est juste masquée la plupart du temps par un brouhaha de gestes et de pensées alcoolisés qui ne lui appartient pas. Là où la plupart des gens ne voient qu\’une fille saoule qui ne tient plus debout, rit comme une otarie et raconte sa vie dans un allemand approximatif, j\’ai l\’impression d\’observer le paroxysme de la conscience humaine : être tout en se regardant être, et tenter de trouver le juste équilibre. Pour quelqu\’un qui a tendance à descendre de vélo pour se regarder pédaler, à trop se regarder vivre au lieu de vivre tout court (et ce texte d\’ailleurs est une belle démonstration de cette prouesse acrobatique), c\’est obligatoirement fascinant.Est-ce parce qu\’elle est ainsi enfouie dans l\’ébriété que la conscience devient si précieuse, et qu\’elle semble par conséquent si aiguisée ? Si les tâches les plus élémentaires deviennent d\’incroyables défis (indiquer sa destination au chauffeur de taxi, marcher jusqu\’à son immeuble, défaire ses lacets…), je n\’ai cesse d\’admirer, non seulement la capacité que le cerveau garde pour accomplir les choses essentielles et vitales (monter dans le taxi, descendre du taxi, payer le taxi, appuyer sur le bon étage dans l\’ascenseur, ne pas dormir avec ses chaussures… — sauf cas extrêmes bien entendu), mais surtout l\’apparente acuité dont il fait preuve pour nombre de domaines de pensée plus complexes. Alors que mes laborieuses années d\’apprentissage de l\’allemand deuxième langue ne m\’ont laissé comme seuls souvenirs que "Ja wohl" et "Wie spät ist es ?", j\’ai l\’impression que je pourrais débattre du CPE avec Angela Merckel, à condition de bénéficier d\’un taux d\’alcoolémie suffisant. J\’ai bien conscience que ce n\’est qu\’une illusion, mais toujours est-il que nombre de mots et d\’expression de la langue de Goethe restent tout à fait endormis quand je suis sobre : est-ce parce qu\’alors je ne prends pas la peine de convoquer ces savoirs latents, et que l\’alcool ne m\’apporte que la fantaisie de partir à leur recherche ? Sans doute. Mais le résultat est là. Et c\’est aussi dans l\’ivresse que reviennent mes notions sur la fonction actualisante du déterminant dans la langue française et la palatalisation des phonèmes dorso-vélaires à partir du neuvième siècle après Jésus Christ.
     
    Vous inquiétez pas si j\’ai oublié ce que je viens d\’écrire, je suis tellement pétée que je vais plus m\’en rappeler !

  15. Hello,
     
    J\’ai un peu tendance à tendre autre chose que la joue gauche si on m\’a giflé la joue droite. Je ne dis pas que c\’est la meilleure solution mais elle apporte moins de frustration que de prendre un gifle sur l\’autre joue.
    🙂
    Triskel

  16. Hello,
     
    J\’ai un peu tendance à tendre autre chose que la joue gauche si on m\’a giflé la joue droite. Je ne dis pas que c\’est la meilleure solution mais elle apporte moins de frustration que de prendre un gifle sur l\’autre joue.
    🙂
    Triskel

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s