une fleur vit en chantant


mes lèvres ont gouté à la vie,
je vis avec le plus beau nectar,
l’univers,
mon coeur chante la harpe,
poésie mon urne sacrée,
toujours en bonheur,
je remerçie de tant de joies,
j’offre ma coupe,
rayonnent les pétales ,
le coeur en est la lumière,
le vent m’entoure,
je lui confie mes secret qu’il menne à tout horizon.
fleur

fotoPublié par zenananda ***ou le greni (http://zenfeefrance.spaces.msn.com/) foto de là super mimi ça c’est fleur par ananda merçiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii
 
 

Parole d’oiseau poème fait par Ann une amie d’içi



 
Un oiseau m’a dit :
où es-tu ? 
que fais-tu ?
Où sont tes ailes ?
Où est resté ton coeur ?
Regarde, ne vois- tu pas ce qui se prépare ?
Alors, écoute ton coeur et vole, vole, vole.
 
Un oiseau m’a dit :
 le soleil t’a- t-il brulé les yeux ?
Alors porte de lunettes et regarde plus loin,
Tu verras alors plus loin que tes souliers,
Plus loin que ton confort,
Ton coeur te mettra en présence d’une
Autre réalité,
 écoute-le, et vole, vole, vole.

 
Un oiseau m’a dit :
n’attends pas qu’il soit trop tard,
 regarde, même les insectes sont en pleine mutation,
Le plus doux en viennent à piquer,
et toi,
Sourd et aveugle, n’est-il assez que tu
Ne ressentes plus rien ?
 
Alors, lève les yeux vers le Ciel,
Recueilles-toi dans le sanctuaire du ton coeur,
Et peu importe tes croyances et ta philosophie,
Cesse de penser à toi et à ton bien-être,
regarde la misère d’autrui,
en dehors et  dedans nos villes,
fais se qu’il faut,
Et , Vole, vole, vole.

Ann le 16juillet 2006

 

La Paix poème de mon ami ecrivain Pierre wattebled


" LA PAIX"
 
D’aussi loin que tu viennes,
Où commencent mes pas,
Quelque part sur la route
Je tombe dans tes bras.

Dans le sein de ma mère
J’en ai formé le voeu:
Je dessinais naguère
La tendresse de ses yeux.

A ma joie enfantine,
Bercée par ses mains,
Les mots d’une comptine
Chantaient des lendemains.

L’insouciance tranquille
Ressemblait au bonheur:
L’innocence fragile
Fut trahie par un leurre.

On se battait partout:
Pour une friandise,
Pour conquérir l’amour
Ou toute autre convoitise…

Les fontières d’un empire
Ou l’esprit de clocher,
Une nuit de plaisir
Qu’il faudrait racheter…

Les rues , les quartiers
devinrent des territoires:
Dans leurs racines carrées
Recherchant l’exutoire…

On se battait encore
de désirs en " mourir" :
Haïr jusqu’à la mort
L’heure du dernier soupir.

Pourtant, on tue le temps
En de folles prières
Au Sacrifié sanglant
Qui fut là un enfant.

J’ai peur de ce qu’ils disent:
Des meetings, des croisades,
Des assauts qui les brisent;
De l’amiante dans la rade.

Alors toi, Toi qui viens
Si tu as une idée ?
Oui, dessine le bien
Ce vieux rêve de Paix…

Alors, toi qui viens…Combattras – tu pour la Paix ?
Vois, son Sang se répand sur les siècles passés !

Pierre Wattebled –  juillet 2006

 

_________________________________________________________________

on s’est toujours aimés, amis de toujours .


 

il es passé de l’autre côté du rivage,
il est venu vous dire aurevoir,
il vole libre de tout,
vole mon ange,
ami de toujours,
union sacrée,
 bisous fleur
ensemble .
 
 
je tiens à préciser que Nos avait une fiancée qui se nomme eloise, sa compagne terrestre . ils vivaient ensemble depuis peu et Nos l’adorait autant que elle l’adorait . je suis son amie pas sa fiancée .car des confusion se sont misent du au titre d’avant que j’ai changer dû à celà bisous fleur

Ta voix


Quand j’entends ta voix,
coule l’eau.
 
Tes murmures,
me caresse comme  ce vent.Goéland
 
Quand j’entends ta voix,
mes yeux s’illuminent de milles etincelles,
mon corps en frisonne .
 
tout m’ensorcelle,
j’y ai goûté sa douceur.
 
j’ai entendu ta voix ,
et tout mon coeur a tremblé,
mon coeur fond,
 
Un feu s’y est glissé,
j’y ai goûté .
 
tu m’as apprivoisée.
sur chaque chemin de sable j’écris ton nom,
 
Amour tendre de deux amis.
 
 
Fleur
 
 fotoprise chez boecshi,janis,lia
 
 

t’aimer


t’aimer en tendresse,
t’aimer simplement,
aller vers tes caresses,
je m’imagine me mirer dans tes yeux,
tendre passion,
un geste de toi et me voilà en efusion,
je rêve,
à nos tendre amour,
cachés dans les dunes,
nos corps s’enlace,
désir de nos lèvres,
amour complice,
amour sincère,
libre sans jalousie,
amour tout simplement.
fleur.
 
 
fotos prise de chez john mac lane, blog jeansawe