Mais comment t’appelles tu ?


L’incohérence et la contradiction des religions et philosophies ….

Sentiments que l’homme a délivrés page à page dont on en a fait des guerres des conflits …..

avec des plaies toujours ouvertes à ce jour….

sans nom ne prétendait et ne prétend rien même à ce jour ….

il savait bien que même la plus pure des Fleurs serait au cœur du chaos ….

il a le regard et les larmes de voir ce sot monde se détruire….

les expériences des leçons sont dur….

au plus beau des silences surgissent à l’horizon de chaque être visions et langages mais qui les écoutent, qui les comprennent encore ….

qui en sentira le Parfum ?….

Oublier se que on vous a inculqué et vivez le Vrai . bisous Fleurindigo