réflexion sur le bonheur


Publicités

16 commentaires sur « réflexion sur le bonheur »

  1. Le Grand Bonheur …on le cherchera toute notre vie.
    C’est normal et humain.
    Il faut cependant voir tous les petits bonheurs quotidiens qui sont sur notre route.

  2. Il ne m’est pas possible de te répondre Fleurindigo car je ne suis pas dans cette situation. J’ai souvent penser à cela comme cette question aussi « serais-je capable de résister à la torture si la vie d’une personne très chère en dépendait…Je suis incapable de répondre. Chaque être à une faille.

    1. maintenant une âme qui a mal c’est dur tu sais là moi je sais mon corps peu supporter la douleur une âme c’est bien différent c’est des millle et mille différent j’en ai les larmes d’en parler voilà bisous fleur

  3. Je dirais que ce discours est déstructeur car il suppose que nous soyons responsable de notre situation, c’est la position de l’Eglise chrétienne (la faute éternelle). Je ne développerais pas plus car ce serait trop long.
    je ferais simple, si nous serions, 24h/24, heureux, qu’en serions nous, cet état ne nous serait-il pas préjudiciable car ne connaissant rein d’autre que le bonheur, comment l’apprécierions-nous. N’y aurait-il pas ennui ??
    C’est parce que nous côtoyons le malheur qu’il y a bonheur. Le malheur nous aide à savoir que le bonheur n’est pas donné à tous et en cela il nous faut l’apprécier quant on le rencontre.
    Si ce commentaire vous gène vous pouvez l’effacer, cela ne me chagrinera pas.
    Salutations.

    1. kikou mais non bien sûre ça me déranges pas du tout c’est bien un thème à réflexion 🙂 bien sûre que si nous ne pouvions pas connaître la souffrance nous ne pourrions pas connaître le bonheur maintenant imagine connaître une personne qui ne sais plus du tout ce qu’est le bonheur et que tu l’aimes très très fort tu cherches la manière de pouvoir l’apaiser 🙂 merci justement de ta réflexion bisous fleur

      1. Si je l’aime très très fort alors le bonheur est là, plus besoin de le chercher.
        Un journaliste demandait à Sacha Guitry quel était le secret du bonheur pour lui, il a répondu « Comment pourrais-je en parler puisque c’est un secret »

        1. oki , maintenant que ferais tu toi si tu avais l’âme qui pleure si tu avais ton âme qui souffre a faire couper ton souffle que ça prend tout ton torse que toutes tes étoiles implorent , qu’elle ne puisse plus aimer son corps là tel qu’il est dis moi que ferais tu , bisous fleur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s