Mais comment t’appelles tu ?


L’incohérence et la contradiction des religions et philosophies ….

Sentiments que l’homme a délivrés page à page dont on en a fait des guerres des conflits …..

avec des plaies toujours ouvertes à ce jour….

sans nom ne prétendait et ne prétend rien même à ce jour ….

il savait bien que même la plus pure des Fleurs serait au cœur du chaos ….

il a le regard et les larmes de voir ce sot monde se détruire….

les expériences des leçons sont dur….

au plus beau des silences surgissent à l’horizon de chaque être visions et langages mais qui les écoutent, qui les comprennent encore ….

qui en sentira le Parfum ?….

Oublier se que on vous a inculqué et vivez le Vrai . bisous Fleurindigo

Publicités

2 commentaires sur « Mais comment t’appelles tu ? »

  1. c’est simple la vie, on devrait avoir une doctrine, c’est faire le bien, dans la vie ya koi ? le bien et le mal ? bon alors le but c’est le bien, point barre, apres la facon de faire , les religions etc, desfois on s’embarasse, le mieux c’est d’aller vers le bien, on sait tous ce qui est pas bon,
    ya tout de meme une phrase de religion que j’aime, c est aimez vous les uns les autres, voila, moi j’en ai compris le sens, bon pas évident, mais la vérité est la, si on s’aime ce qui revient a dire on se tolere, car je parle pas de bisounours, mais si on est ds l’amour, pas de guerre pas de jalousie pas de ceci cela,
    bon voila ma tite opinion
    bisous a toi

  2. Bien sûr vivons le vrai…Mais quelle est la définition exacte du Vrai si ce n’est cette vérité en soi…D’accord, la vérité en soi s’accorde avec le temps présent – qui serait toujours innovant ? Bon, il le devrait. Bref chacun d’entre nous, d’une génération à l’autre et dans notre diversité, devrait faire quelques pas de plus et concourir l’oeuvre civilisatrice, ne serait-ce qu’en participant à son niveau aux projets collectifs, voire en partageant ses propres réflexions notamment en matière sociétale.
    S’en tenir aux acquis, aux positions dogmatiques conduit à la sclérose de la pensée et d’une certaine manière ampute la liberté.
    C’est une opinion suggéré par ce texte.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s